Apothicaires et pharmaciens. Remèdes aux maladies.

Exposition à découvrir aux Archives départementales de Loire-Atlantique, dès que la situation sanitaire le permettra.

La santé est un enjeu crucial et récurrent ainsi qu’une problématique constante des sociétés humaines d’hier à aujourd’hui. Si l’homme a toujours cherché à soulager et guérir ses maux, les questionnements autour d’une « professionnalisation » des pratiques, le point de bascule entre les empiriques de tous ordres et les scientifiques aguerris restent relativement rares. À quel moment passe-t-on du remède au médicament, de l’apothicaire au pharmacien ?

L’exposition interroge en premier lieu les différentes formes de recours aux soins à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne, faits de croyances, prières, connaissances plus ou moins établies, et de préparations élaborées par des « professionnels de santé » investis d’une confiance toute relative. Commencer par analyser leurs parcours, leur formation permet de définir la notion de corporation et mettre en lumière les disparités sur le territoire. L’exposition aborde ensuite la transition entre l’apothicaire et le pharmacien et les bouleversements quelle induit, qu’ils soient juridiques, scientifiques ou pédagogiques. Ces évolutions vont ainsi donner naissance aux médicaments modernes et à la pharmacie sous sa forme actuelle.

L’exposition repose sur une exploitation et une analyse des fonds et collections des Archives départementales, notamment le fonds des apothicaires de Nantes, les archives notariales, judicaires, iconographiques ainsi que les fonds privés. Des prêts de documents et objets ont aussi été sollicités auprès d’institutions culturelles locales mais aussi nationales.

Le jeu mystère « les archives empoisonnées »

À expérimenter en famille ou entre amis dans l’exposition le jeu mystère « les archives empoisonnées » : il vous faudra sauver l’Histoire en 45 mn en retrouvant le nom d’un poison contaminant les archives (sur inscription uniquement, quand la situation sanitaire le permettra).

Horaires d'ouverture (quand la situation sanitaire le permettra)

Entrée libre et gratuite (dans la limite de la jauge sanitaire en vigueur)

Ouverture les lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9 h à 17 h, le mardi de 13 h 30 à 18 h, le dimanche de 14 h 30 à 18 h (fermeture tous les samedis et les jours fériés).

Visites guidées

Sur inscription (quand la situation sanitaire le permettra) :

  • Visites guidées mercredi et dimanche à 15 h ;
  • Jeu mystère « les archives empoisonnées » dimanche à 16h30.
  • Autres créneaux possibles sur rendez-vous.

Dispositif de visite adapté pour les personnes malvoyantes.

Espace récréatif et livret jeu de visite pour les jeunes à partir de 8 ans (gratuit).

Programme d’activités autour de l’exposition disponible.

Renseignements et réservations