Le procès des insurgés de Cayenne

Parce qu’ils voulaient l’égalité dans l’expression de leurs droits citoyens, quatorze Guyanais ont été, en 1928, privés de leur liberté. En 1931, dans un élan de fraternité, douze jurés de la cour d’assises de Loire-Inférieure les ont rendus à la liberté. Puisant largement dans leurs fonds judiciaires, les Archives départementales ont raconté cette histoire oubliée au travers d'une grande exposition du 9 février au 26 juin 2011.

Les relations entre le pays nantais et les continents américain et africain ont été importantes et suivies, elles sont aujourd’hui largement défrichées. Mais qu’en est-il des liens que l’on suppose rares et discrets avec un pays comme la Russie, située en dehors des réseaux commerciaux historiques, éloignée de la grande façade atlantique. Au travers d’une triple approche, commerciale, politique et migratoire, les documents des Archives départementales attestent d’échanges et de relations dès le XVIIIe siècle, et si les premiers contacts semblent bien économiques avec la Russie blanche, l’invention du communisme et la réalité de la Révolution bolchevique de 1917 viennent marquer de leur empreinte certaines pages de l’histoire locale.

Le catalogue de l'exposition

Catalogue de l'exposition

Autour de l'exposition

Livret pédagogique