Accès au site du Département de Loire-Atlantique (Nouvelle fenêtre)

« Le Phare de la Loire » est en ligne

Le journal Le Phare de la Loire est désormais accessible en ligne pour la période 1852-1903. Ce titre est emblématique de l’histoire de la presse éditée à Nantes entre 1852 et 1944.

Né officiellement à Nantes en janvier 1852 sous l’impulsion de Charles-Victor Mangin, Le Phare de la Loire succède en réalité à la Correspondance Maritime de Nantes, périodique créée en 1782 et qui connaît de nombreuses appellations jusqu’à sa dissolution, en décembre 1851, pour s’être opposé à Louis-Napoléon Bonaparte. En 1876, Le Phare de la Loire connaît un tournant majeur en étant racheté par le républicain George Schwob. Sous sa conduite d’abord, puis celle de son fils Maurice, Le Phare est le principal quotidien nantais, face à L'Espérance du peuple (légitimiste puis monarchiste) créé en 1852, au Populaire (1874 ; François Salières puis Gaston Veil) et au Nouvelliste de l'Ouest (1891 ; catholique acceptant la République).

Le Phare est aussi diffusé dans le département de Loire-Inférieure, mais de façon limitée. Son principal concurrent apparaît cependant en 1899 à Rennes : Ouest-Éclair (démocrate-chrétien, futur Ouest-France).Parmi les contributeurs du Phare, on trouve le frère de Maurice, l'écrivain Marcel Schwob, sa fille Lucy, connue sous le nom de Claude Cahun, son oncle Léon Cahun.

Ce titre, interrogeable en mode plein texte, est consultable dans la thématique « Opinion (politique, religion…) » du portail presse des Archives départementales (Chercher > Archives numérisées > Presse).

Ce sont désormais 380 collections de journaux correspondant à plus d’un million de pages qui sont accessibles et interrogeables en ligne via le site internet des Archives départementales.

-

Le Phare de la Loire - édition du 15 mars 1852