Accès au site du Département de Loire-Atlantique (Nouvelle fenêtre)

Loire et Atlantique. Le département est, sans conteste, un territoire d’eaux. Cette réalité géographique, très présente, a aussi un ancrage historique, comme l’a rappelé l’exposition présentée aux Archives départementales du 17 mars au 30 juillet 2010.

La présence de l’eau structure l’identité historique, territoriale et humaine de la Loire-Atlantique, qui compte pas moins de 133 kilomètres de côtes dont la moitié de plages, 110 kilomètres de rives de Loire s'ouvrant en un profond estuaire, 130 kilomètres de rivières navigables et des centaines d'autres qui ne le sont pas, 70 000 hectares de zones humides naturelles... L’histoire de ces côtes, plages, fleuves, rivières, lacs et marais trouvent des illustrations en contrepoint au sein des documents d’archives.

Trois caractères de l’eau sont mis en lumière dans l’exposition. L’eau des risques et des dangers est celle des cures inondantes de la Loire et des noyades fait écho à l’eau des plaisirs et des loisirs, avec les bains de mer et les régates nautiques. En guise de trait d’union, l‘eau des bienfaits et des vertus matérialise la recherche de maîtrise de cet élément naturel et sa domestication pour la satisfaction des besoins humains, telles l’exploitation des eaux ferrugineuses à Préfailles et l’arrivée progressive d’une eau courante, synonyme d’hygiène, qui bouleverse les quotidiens.

Avec une approche originale, faisant la part belle aux récits et aux témoignages contenus dans les archives, l’exposition propose de découvrir, au-delà même des usages, de véritables visages d’eaux.

-

Affiche de l'exposition "Visages d'eaux"

Emprunter l’exposition itinérante

Présentation détaillée de l'exposition itinérante