Accès au site du Département de Loire-Atlantique (Nouvelle fenêtre)

La Loire-Atlantique se souvient : mode d'emploi

Le Mémorial virtuel « La Loire-Atlantique se souvient » consiste en une base de données, interrogeable en ligne, comprenant des fiches de renseignements sur les combattants du département morts pour la France au cours du premier conflit mondial. Elle a été réalisée à partir du « Livre d’or » rédigé par Émile Gabory en 1923, et complétée par des travaux individuels ou associatifs.

 

Le Mémorial virtuel peut toujours être enrichi. Il reste des champs vierges de renseignement qu’il est possible de compléter à partir des documents que vous pouvez posséder ou que vous pouvez consulter sur des sites Internet. Par ailleurs, des documents d’origine privée – photographies ou documents écrits numérisés – peuvent être associés aux fiches pour donner plus d’épaisseur humaine à ce grand monument aux morts virtuel.

La contribution que vous êtes appelés à apporter peut être faite directement grâce à un formulaire dont le contenu sera validé dans les meilleurs délais ; elle peut aussi être effectuée, notamment pour les associations ou autres structures constituées, en envoyant votre fichier informatique à l’adresse archives.culturel@loire-atlantique.fr .

 

Pour vous aider dans vos recherches :

Le guide de l'histoire des combattants de la "Grande Guerre"

Les Archives départementales de Loire-Atlantique numérisées

Les registres des matricules des conscrits des classes 1878 à 1921 des circonscriptions militaires de Nantes et d’Ancenis sont consultables sur ce site Internet dans la rubrique  "guerre".

Deux possibilités de recherche sont offertes :

  • Recherche chronologique :

1- rechercher le soldat dans la table annuelle alphabétique de sa classe, noter son numéro de matricule,

2- consulter la fiche correspondante au numéro dans le registre des matricules

Voici un tableau récapitulatif des possibilités actuelles de consultation des registres des matricules offertes par les Archives départementales de Loire-Atlantique :

Classes

Tables alphabétiques

Registres matricules

1878 – 1921

Internet

Salle multimédia et Internet

1922 – 1940

Salle multimédia

Salle des originaux

 

  • Recherche nominative :

La recherche des matricules des conscrits est possible nominativement jusqu’à 1921 en salle de lecture multimédia des Archives et sur ce site internet à la rubrique "conscrits, recherche nominative". Il suffit de taper un nom et éventuellement un prénom dans le formulaire de recherche pour retrouver rapidement un conscrit.

Les autres sources de la conscription

Les autres sources de la conscription (recensement, conseil de révision, jugement déclaratif de décès, etc.) sont, quant à elles, consultables en salle de lecture des originaux. Voir l’adresse ci-contre et les horaires dans la rubrique "Venir".

Les sites Internet :

Le site Internet Mémoire des Hommes
Depuis plusieurs années, le ministère de la Défense, via son site Mémoire des Hommes, propose la consultation des fiches individuelles de tous les militaires tués au combat entre 1914 et 1918 ou morts de maladies contractées en service commandé (toutes armes confondues), soit plus de 1,3 millions de fiches.
Les fiches sont accessibles via un formulaire de recherche permettant d’interroger par nom, prénom, date de naissance et département de naissance. Cette dernière possibilité permet de retrouver un soldat originaire de Loire-Atlantique mort pour la France mais qui, lors de son recensement militaire l’année de ses vingt ans, n’était pas domicilié dans le département.
Á consulter également sur le site du ministère de la Défense : le Guide des sources conservées au Service historique de la Défense relatives à la Première Guerre mondiale.


Le site Internet Soldats de Loire-Inférieure
Réalisé par un chercheur local, Marc Barbieri, il offre pour toutes les communes du département les photographies du monument aux morts et la liste des morts pour la France avec leur grade, unité, âge, lieu et date du décès, lieu de sépulture quand il est connu (tableau Excel).

Le site Internet Le Chtimiste
Conçu par un chercheur amateur, il propose un historique des régiments ayant pris part à la Grande Guerre, accompagné de nombreuses photographies et de carnets de guerre. Il propose aussi des résumés complets de nombreuses batailles, célèbres ou méconnues.
 
Les listes des monuments aux morts

Elles sont publiées sur le site Mémorial GenWeb dans le cadre d’un projet de l’association FranceGenWeb qui a entrepris de recenser les monuments aux morts et de relever les noms des soldats et victimes civiles, Français et étrangers, tués ou disparus par faits de guerre.
Il a été constaté que ces listes peuvent contenir des oublis ou des inscriptions fautives.

Voir d'autres liens utiles ci-contre.

 

Pour contribuer

  • Archives départementales de Loire-Atlantique
  • 6, rue de Bouillé
  • BP 23505
  • 44035 NANTES cedex 1
Tél :

02.51.72.93.20

Votre interlocuteur aux Archives départementales est Fabrice CHEIGNON

 

Conseils et astuces

Les fiches enrichies par des documents :

Certaines fiches du Mémorial virtuel sont agrémentées de documents personnels : portraits photographiques, correspondance, papiers militaires, etc. Ces documents redonnent une "épaisseur humaine" à des hommes qui ont fait l'ultime sacrifice et dont le souvenir, pour le plus grand nombre, se limitait jusque-là à un nom sur un monument. On pourra consulter, entre autres, la fiche du poilu Charles François Marie BRETESCHE, celle d'André Maurice Louis Joseph LORD ou encore celle d'Alphonse Marie Joseph DUGAST. Il est toujours possible d'alimenter les fiches en documents, soit directement en ligne soit par l'intermédiaire de la messagerie.

La profession des poilus :

Afin que l'exploitation sociologique du mémorial soit pertinente au niveau de la profession des poilus, n'oubliez pas de renseigner systématiquement ce champ lors de vos contributions. On peut retrouver l'information sur la fiche matricule du poilu.

La liste des unités :

Pour des raisons techniques, dans la liste déroulante de recherche des unités, le numéro indiqué face à l'unité a été simplifié.

Par exemple : 65 Régiment d'infanterie = 65ème Régiment d'infanterie